Les garcons de l'ete

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS) par HELENE COLON

À propos

Voici dix-huit nouvelles récentes signées du maître Ray Bradbury, parues
en revues mais jamais réunies en volume, auxquelles s'ajoutent sept
inédits. Nouvelliste prolifique, ce prodigieux artiste propose ici un florilège
de ses thèmes de prédilection : la douce innocence de la jeunesse, la
sagesse ou, au contraire, l'inconséquence de la vieillesse, la nostalgie des
mystérieux étés évanouis, des amours trahies, des lieux abandonnés, à la
faveur de récits étranges, intensément dialogués, de personnages attendrissants
et de décors dépaysants, le tout assaisonné d'humour discret.
Si la science-fiction qui a fait sa gloire reste présente ici (Laurel et Hardy
apaisant la nostalgie des colons humains qui ont essaimé dans l'espace),
il est surtout question du passé qui s'éloigne et revient parfois hanter ceux
qui le regrettent. Un homme s'émeut ainsi de voir son défunt père lui
apparaître au bord d'un terrain de golf ; ou encore un écrivain construit
une machine à voyager dans le temps pour retourner convaincre un de
ses ex-protégés de continuer à écrire car il a du génie... Un savoureux
cocktail de tendresse et de fantaisie, par l'un des plus grands auteurs
américains, dont la réputation a dépassé depuis longtemps les strictes
frontières de la littérature de genre.


Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction


  • Auteur(s)

    Ray Bradbury

  • Traducteur

    HELENE COLON

  • Éditeur

    Flammarion

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    01/09/2004

  • Collection

    Imagine

  • EAN

    9782080684561

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    360 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    325 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Ray Bradbury

Raymond Douglas Bradbury (1920-2012) est né dans l'Illinois. Il a raconté son enfance, sous une forme déguisée, dans Le vin de l'été. Découvrant Edgar Allan Poe, Jules Verne, Edgar Rice Burroughs, les premières bandes dessinées de science- fiction, les films d'horreur, il décide très
tôt de devenir écrivain et fonde dès l'âge de quatorze ans un magazine amateur pour publier ses textes. Malgré quelques nouvelles fantastiques parues dans des supports spécialisés, son style poétique ne rencontre le succès qu'à la fin des années quarante, avec la parution d'une série de
nouvelles oniriques et mélancoliques, plus tard réunies sous le titre de Chroniques martiennes. Publié en 1953, Fahrenheit 451 assoit la réputation mondiale de l'auteur, et sera adapté au cinéma par François
Truffaut. Bradbury abordera également d'autres genres ; ainsi le roman policier avec La solitude est un cercueil de verre,le fantastique avec L'homme illustré, et d'autres domaines, en transposant Moby Dick au cinéma avec John Huston, et en écrivant des scénarios pour la mythique
série télévisée La Quatrième Dimension. Développant des thèmes volontiers antiscientifiques, Bradbury s'est attiré les éloges d'une critique et d'un public non spécialisés, sensibles à des visions nostalgiques et à sa prose accessible.

empty