Biographies / Monographies

  • Après avoir navigué avec sa mère aux Glénans, à 10 ans, Jean Le Cam construit seul son propre voilier pour faire des ronds dans la baie de La Forêt. Puis il navigue avec son ami d'enfance Hubert Desjoyeaux, le frère de Michel, seul double vainqueur du Vendée Globe, avec lequel il créera le chantier naval CDK, à l'origine de la construction de nombreux voiliers mythiques (Poulain, Jet Service, PRB, Foncia...).
    À 14 ans, il débute la compétition puis s'embarque au côté d'Éric Tabarly pour faire son service militaire. À 19, il participe à sa première Solitaire du Figaro qu'il remportera trois fois par la suite. Mais c'est sur le mythique tour du monde en solitaire, le Vendée Globe, que Le Cam vivra ses plus grandes heures de navigateur solitaire. En 2004-05, il est la révélation de la course, luttant bord à bord avec Vincent Riou qui ne le précèdera que de 7 heures à l'arrivée.
    En 2008-09, alors qu'il aborde le cap Horn en troisième position, il chavire après avoir perdu son bulbe de quille. Il doit se réfugier à l'intérieur de la coque, bateau renversé. C'est Vincent Riou qui le récupère in extremis. Et en 2020, alors qu'il fait la course dans le trio de tête, il se déroute pour récupérer Kevin Escoffier qui a déclenché sa balise de détresse. Jean Le Cam arrive sur zone mais le temps de manoeuvrer dans une mer agitée, il perd le contact visuel avec le radeau d'Escoffier. Il le sauvera finalement six heures plus tard et reprendra la course qu'il terminera 4e et premier des non-foilers.
    Fêté en héros aux Sables-d'Olonne, Le Cam stupéfie alors le public lorsqu'il révèle qu'il a vécu un enfer lors de ses derniers jours en mer, devant manoeuvrer avec une côte cassée et une coque « délaminée » qui menaçait de céder à tout instant. Jusqu'au dernier jour, il a risqué de perdre son bateau.
    Mais Jean Le Cam, n'est pas qu'un immense marin au palmarès impressionnant, ce qui lui a valu son surnom de Roi Jean. C'est aussi une forte personnalité, un personnage truculent et attachant. Ainsi, en 1989, alors qu'équipier de Tabarly sur la transat en double Lorient-Saint-Barthélémy-Lorient, et qu'une mauvaise manoeuvre les fait chavirer, il traite Tabarly de « con » (la première fois et sans doute la dernière fois que cela est arrivé au maître), car il sait que ce naufrage aura des conséquences dramatiques pour son ami Hubert, CDK étant propriétaire du bateau. En 1996, vainqueur de la Solitaire du Figaro, il attend chacun de ses concurrents pour leur payer à boire. Ou encore cette année, lorsqu'il triomphe aux Sables-d'Olonne, il déclare : « Je finis quatrième, à la place du con. J'ai soulagé l'éventuel con qui aurait pu être à ma place ! Comme quoi ma générosité n'a pas de limites. » Dans ce livre, où il revient avec son humour et son franc parler sur son incroyable carrière de marin mais aussi de concepteur de voiliers, Jean Le Cam nous fait découvrir les coulisses de la course au large : la quête des sponsors, le risque permanent, la recherche permanente de la vitesse... Le Cam veut également transmettre à travers ce livre son amour de la voile et de la mer aux jeunes générations.

    Palmarès 1982 : Record de l'Atlantique sur Jet Services II, comme équipier de Patrick Morvan.
    1984 : Vainqueur de la Route de la découverte avec Philippe Poupon sur Fleury Michon III.
    1988 et 1989 : Champion du monde de Formule 40.
    1994, 1996, 1999 : Vainqueur de la Solitaire du Figaro.
    2005 : 2e du Vendée Globe.
    2006 : 2e de la Route du Rhum en classe IMOCA sur VM Matériaux.
    2013 : Vainqueur de la Transat Jacques-Vabre avec Vincent Riou en classe IMOCA sur PRB.
    2015 : Champion du monde IMOCA Ocean Masters ; Vainqueur de la Barcelona world race avec Bernard Stamm.
    2021 : 4e du Vendée Globe et premier des non-foilers.

  • Addict à la vie Nouv.

    Addict à la vie

    Erwann Menthéour

    • Solar
    • 30 Septembre 2021

    En 1999, Erwann Menthéour, alors coureur professionnel, publie « Secret défonce » pour dénoncer le dopage dans le cyclisme.
    Il devient ensuite coach sportif et entrepreneur, lançant avec succès sa méthode Fitnext.
    Ses essais l'ont installé comme un acteur important du secteur de la santé et du bien-être.
    Il revient aujourd'hui sur ses 20 ans d'existence depuis la parution de « Secret défonce. » Oui, il a connu le succès, il a été starifié dans les médias. Mais il est resté à la merci de ses addictions (drogue, alcool, sexe...). Dans ce récit sans concessions, il décrit ses accès de faiblesses, ses doutes, comme autant de scènes de film saisissantes. Mais il explique aussi les mécanismes qu'il a su mettre en oeuvre pour se relancer, pour renaître à chaque fois à la vie.

  • Arsène Wenger : ma vie en rouge et blanc Nouv.

    Arsène Wenger est l'un des entraîneurs les plus fascinants, mystérieux et respectés. Il se raconte pour la première fois.
    Par son approche du jeu, sa rigueur, ses idées novatrices, Arsène Wenger, dit « Le Professeur », a marqué le monde du football et a transformé le métier de l'entraîneur en art. Comment l'enfant de Duttlenheim, en Alsace, a-t-il réussi à devenir l'un des entraîneurs les plus admirés ? Comment a-t-il bâti la fabuleuse équipe des Invincibles à Arsenal ? Comment a-t-il orchestré la transformation de ce club ancien et traditionnel ? Arsène Wenger partage les moments les plus importants, les victoires fameuses et les défaites terribles, ses valeurs face à un monde du foot qui a connu des années noires et tant de démesure. Il nous offre une vie de passion et de précieuses leçons.

  • Zidane

    Frédéric Hermel

    Zinédine Zidane est le Français le plus célèbre au monde, mais qui est vraiment cet homme secret qui se préserve et protège les siens ?
    À travers dix-huit années d'échanges et de confessions exclusives avec le joueur devenu entraîneur, et aussi grâce aux témoignages de ses proches, Frédéric Hermel livre le récit d'une vie hors du commun, de son enfance marseillaise à son parcours pour devenir l'un des plus grands footballeurs de l'histoire, en passant par sa relation fusionnelle avec ses quatre fils et sa femme, la conquête de la première étoile de champion du monde, son geste fou contre Materazzi...
    Se révèle alors, par le biais de nombreux événements, petits et grands détails, méconnus et inédits, une personnalité au destin exceptionnel, qui reste un type normal, doté d'une immense générosité et d'un profond sens de la justice.

  • LE CARNET DE BORD D'UN IMMENSE CHAMPION.
    Après son triomphe aux Jeux olympiques de 2018 (trois médailles d'or), Martin Fourcade peine à retrouver ses sensations. La saison post-olympique s'apparente à un calvaire, au point qu'il se demande s'il n'a pas perdu la flamme et les qualités mentales et physiques qui ont fait de lui le plus grand biathlète de l'histoire. Alors, à l'aube de ce qui deviendra sa dernière saison, il entame une opération de reconquête sans certitude, mais avec une immense détermination.
    Un dernier tour de piste est le carnet de bord touchant, sincère et circonstancié de cette renaissance : du premier jour de compétition de présaison jusqu'au franchissement de l'ultime ligne d'arrivée, épilogue d'une saison haletante, point final d'une carrière en or.
    On découvre l'homme, le passeur, le père derrière le champion. Et on comprend encore mieux comment et pourquoi il est devenu une légende du sport.

  • En remportant la Coupe du monde 2018, comme sélectionneur de l'équipe de France de football, vingt ans après l'avoir brandie en capitaine valeureux d'une autre équipe de France, Didier Deschamps a repoussé un peu plus loin les limites que l'on fixe généralement aux gens normaux. Il était devenu depuis longtemps un héros du quotidien, le voilà, ad vitam aeternam, dans la peau du personnage ordinaire qui, après s'être inventé un destin exceptionnel, n'en fi nit plus de le peaufiner. Et après ?
    Il reste un mystère et un homme simplement complexe parce qu'habité de tant de doutes, de douleurs vraies ou formatées.
    Après quoi court-il ? Sans doute ne s'est-il pas lancé à la poursuite du bonheur et toutes les pages de ce portrait sans concession le révèlent. Personnage hanté par ses failles et par ses rêves toujours inassouvis, il semble vivre toujours un divorce déchirant entre ce qu'il voudrait être et ce qu'il est réellement. Puisque la conquête est son oxygène, l'Euro qui se profile peut lui apporter un nouveau bonheur infini. Même si, pour lui, l'éternité ne dure qu'un instant.

  • Cassius Clay, devenu Muhammad Ali, après sa conversion à L'Islam, est non seulement le plu grand boxeur de tous les temps, mis sa notoriété a dépassé le monde du sport. Triple champion du monde dans la catégorie poids lourd, Ali a été couronné "Sportif du siècle" par Sports Illustrated, Personnalité sportive du siècle" par la BBC. La boxe d'Ali était géniale, aérienne et dansante; sa personnalité; incroyable et provocatrice. Il est The Gretaest.

  • Capitaine de la seule équipe française à avoir remporté la Champions League (Marseille en 1993), mais aussi capitaine des Bleus champions du monde 1998 et champions d'Europe 2000, Didier Deschamps a toujours inscrit sa carrière dans le succès. Devenu entraîneur, il a conduit à la surprise générale Monaco en finale de la Champions League 2004, avant de permettre à l'OM d'obtenir en 2010 son seul titre de champion de France depuis l'ère Tapie des années 1990 !
    Promu sélectionneur de l'équipe de France, il a rapidement sorti les Bleus de la tourmente. Passé à deux doigts de la victoire à l'Euro 2016, il a guidé l'équipe nationale jusqu'au titre de champion du monde 2018, devenant ainsi l'un des rares à avoir été champion du monde en tant que joueur, puis en tant qu'entraîneur. Jusqu'où Didier Deschamps ira-t-il ?

  • À 22 ans, Kylian Mbappé est champion du monde et trois fois champions de France. En 2021, il aspire à remporter l'Euro 2021 avec les Bleus pour égaler ses aînés qui ont réussi cet exploit en 1998/2000. Il joue au PSG aux côtés de stars internationales (Neymar, Di Maria, Verratti...) auxquelles il n'a déjà presque plus rien à envier. C'est un phénomène.
    Son ascension a été si fulgurante que presque aucun média, ni même aucun journaliste, n'a eu le temps de créer avec lui une relation de proximité. Sauf France Football, qui l'a suivi depuis ses quinze ans, et qui lui a remis en 2018 le Ballon d'Or du meilleur espoir.
    Ce livre illustré d'images rares et enrichi d'interviews exclusives recueillies par les journaliste de France Football, retrace l'explosion de ce talent brut et raconte comment il s'est donné les moyens de sa réussite, ne se fixant aucune limite.

    Une édition mise à jour avec notamment son 100e but inscrit en Ligue 1 lors de la saison 2019-2020.

  • Champion du monde en 1994 aux côtés de la génération Romario-Bebeto, le Brésilien a d'abord brillé sur le rectangle vert avant de se tourner vers la carrière de dirigeant. Après des débuts au Brésil, en Espagne puis au Japon, il a rejoint le PSG avant de poursuivre sa carrière à l'AC Milan. C'est là-bas, en compagnie d'Adriano Galliani, qu'il apprendra à oeuvrer au sein des coulisses du football mondial.Joueur, dirigeant, entraîneur et directeur sportif, Leonardo démontre aujourd'hui qu'il est capable de s'adapter à toutes les situations. C'est pour cette raison que les dirigeants qataris du Paris Saint-Germain l'ont choisi pour être le grand architecte du nouveau PSG à leur arrivée en 2011. Naviguant avec facilité dans le milieu du football, Leonardo sait orienter un vestiaire de joueurs superstars en raison de son expérience sur le pré : « Leo » fascine par ses talents de négociateur et sait attirer les plus grands joueurs à Paris, hier : Zlatan Ibrahimovi , Marco Verratti, Thiago Silva, Thiago Motta... Aujourd'hui : Donnarumma, Hakimi, Wijnaldum, Sergio Ramos...
    Mais qui connaît vraiment Leonardo ? Expert en management sportif, Philippe Rodier nous plonge dans un voyage inédit sur le mode de fonctionnement de l'un des clubs les plus exposés de la planète à travers la carrière d'un homme décrit comme « mystérieux », mais aussi parfois plus « clivant » que « fédérateur ». Qu'en est-il vraiment ? Ce livre est la première biographie qui lui est consacrée.

  • « À 10 ans, on aurait payé pour le voir jouer. Les recruteurs se pressaient autour des terrains. » Dès ses débuts à l'AS Bondy, Kylian Mbappé a fait l'unanimité autour de son talent. Son avenir était tout tracé dans les plus grands clubs européens. De nombreux témoignages dévoilent les secrets de sa formation à l'INF Clairefontaine et racontent son éclosion à l'AS Monaco en Ligue des champions. Mbappé, Le Petit Prince déroule le parcours unique du phénomène devenu, avec Neymar, la star du Paris-SG depuis 2017. Il accompagne son triomphe avec les Bleus en Coupe du monde 2018 couronné d'un titre de Meilleur jeune et d'un but en finale. Un destin hors norme qui fait du meilleur joueur français le successeur désigné de Lionel Messi et de Cristiano Ronaldo.

  • Triple champion du monde de Formule 1, pilote incroyable de précision sur les circuits et personnalité unique et populaire en dehors, Niki Lauda était l'une des plus grandes stars des sports mécaniques. Entre sa rivalité avec James Hunt, racontée dans le film Rush, et sa collaboration avec Lewis Hamilton et Mercedes, sa carrière a aidé à définir la Formule 1 moderne. Six semaines seulement après l'accident de 1976 au célèbre circuit du Nürburgring, Niki Lauda est remonté dans sa Ferrari à Monza pour défendre son premier titre de champion du monde, un acte de bravoure à nul autre pareil dans l'histoire du sport. Après sa guérison extraordinaire de cet accident, Lauda a repris le titre en 1977, et après être sorti de sa retraite, il a de nouveau été sacré en 1984 avec McLaren au terme d'une saison haletante face à son coéquipier Alain Prost. Après avoir raccroché son casque pour de bon en 1985 et s'être consacré à sa propre compagnie aérienne, Lauda a ensuite fait son retour en Formule 1 dans divers rôles de management chez Ferrari et Jaguar, et il a notamment été de ceux qui ont réussi à convaincre Lewis Hamilton de rejoindre Mercedes.

  • Le 11 juillet 1961, le calme estival est perturbé par une tempête que personne n'a vu venir. La France entière est touchée. Les pins se couchent dans les Landes tandis que les bateaux font naufrage en Bretagne. Dans le massif du Mont-Blanc, sept alpinistes, persuadés qu'il s'agit là d'un orage passager bivouaquent à quelques mètres du sommet du Pilier du Frêney, en attendant une accalmie qui ne viendra pas. Parmi eux : Pierre Mazeaud et Walter Bonatti. Mais la tempête ne se calmera pas, la foudre tombera et seuls trois des compagnons s'en sortiront. Ils seront récupérés dans un état de fatigue extrême. C'est le récit de cette lutte pour la vie que raconte Virginie Troussier à partir du témoignage des survivants.

  • Le boxeur Georges Carpentier fut la première superstar du sport français et une des vedettes les plus populaires du siècle dernier. Né en 1894 dans les bassins miniers du Pas-de-Calais, le « gosse » embrasse la carrière de pugiliste à 14 ans. Grandissant au rythme de combats effrénés, à la veille de la Grande Guerre, il terrasse les ténors des rings de la vieille Angleterre, s'adjuge quatre titres de champion d'Europe, devenant ainsi le « vengeur de Waterloo ». Statufié à 18 ans, le prodige à la « gueule d'ange » s'engage en 1914 dans l'aviation et devient un héros du ciel de Verdun. Les Années Folles marquent son retour. Couronné champion du monde, il affronte le 2 juillet 1921 à Jersey City, devant plus de 80 000 spectateurs, le redoutable Américain Jack Dempsey. Dans un spectacle sans précédent et un combat exprimant les rancoeurs et les inquiétudes de l'après-guerre, le grand Georges fait vibrer toute la France à l'unisson. Adulé aussi de l'autre côté de l'Atlantique où Hollywood lui fait les yeux doux, l'idole devient désormais le Frenchman le plus célèbre d'Amérique...
    En ressuscitant Georges Carpentier, cette première biographie historique suit pas à pas sa vie trépidante. Ce formidable voyage dans l'Europe et les États-Unis du XXe siècle invite le lecteur dans les coulisses du monde âpre de la boxe et à la rencontre des célébrités d'hier. Maurice Chevalier, Fréhel, Colette, Tristan Bernard, Maurice Maeterlinck, Roland Garros, George Bernard Shaw, François Mauriac, George Gershwin, Charlie Chaplin, Douglas Fairbanks Sr, Mary Pickford, Ernest Hemingway, Hô Chi Minh, Greta Garbo, David Lloyd George, Winston Churchill, le prince de Galles, les monarques George V et Alphonse XIII ... Innombrables sont les notoriétés à avoir côtoyé le Français et à s'être émerveillées devant ses « exploits ».

  • En 2017, Rickey Gates a parcouru 3700 miles à travers les États-Unis avec ses chaussures, un sac à dos et la curiosité d'un anthropologue voulant explorer son pays, une Amérique divisée au lendemain de l'élection de Donald Trump à la Maison-Blanche.
    Rickey a dormi sous la pluie, couru des nuits entières. Il a enduré tous les défis mentaux et physiques d'une telle traversée, nourri par des hot-dogs de station-service.
    Dans Transamericana, Rickey Gates documente cette expérience épique, de la Caroline du Sud à San Francisco, partageant ses notes et réflexions, des interviews et plus de 200 photographies des personnes et des lieux, ordinaires et extraordinaires, rencontrés en cours de route.

  • Né dans les bas-fonds de Buenos Aires, dans une pauvreté extrême, Diego Armando Maradona a révolutionné le football, ambiancé des stades dans le monde entier et placé définitivement l'Argentine sur une carte en gagnant une Coupe du monde à lui tout seul. L'homme, qui a feinté plusieurs fois la mort, est à l'image du joueur qu'il fut : inclassable.
    Ce livre collector et ultra-documenté perce enfin tous les mystères de l'enfant terrible du football mondial.

  • Megan Rapinoe est une des athlètes les plus marquantes de la scène sportive mondiale. En parallèle de son succès professionnel sur les terrains de foot, elle est aussi devenue une icône et un modèle pour des millions de personnes en s'exprimant avec courage sur les enjeux sociétaux les plus importants.

    Élevée dans une petite ville conservatrice du nord de la Californie, benjamine d'une fratrie de six enfants, Megan Rapinoe a quatre ans lorsqu'elle tape dans son premier ballon. Son talent pour ce sport est une évidence. Si ses parents encouragent son amour pour le foot, ils l'incitent également à s'engager auprès des plus démunis.

    Son enfance, aux côtés de sa soeur jumelle adorée Rachael, est marquée par la tragique addiction à la drogue de son frère Brian. Militante dans l'âme, elle est la première joueuse de football à faire son coming-out dans les médias en 2012, puis en 2016, elle n'hésite pas à s'agenouiller pendant l'hymne nationale en soutien au joueur Colin Kaepernick, parti en guerre contre les discriminations raciales et les violences policières. Son refus public et catégorique de se rendre à la Maison Blanche après la victoire à la Coupe du monde 2019 a fait couler beaucoup d'encre, tout comme l'action en justice qu'elle a intentée avec ses coéquipières contre la fédération américaine de football pour obtenir une rémunération égale à celle de l'équipe masculine. Férocement anti-Trump, elle a apporté son soutien à Joe Biden dans la course à la Maison Blanche.

    Comme elle l'a déclaré après la victoire au mondial de l'équipe américaine à New York en 2019 : « C'est notre responsabilité de rendre le monde meilleur. »

  • 1950 : Maurice Herzog est le premier à gravir un sommet de plus de 8000 mètres avec Louis Lachenal. Comme cela se fait souvent à l'époque, il interdit à son compagnon, par contrat, de publier le récit de cet exploit. Lui seul le peut. Ce sera Annapurna, premier 8000. Et le succès que l'on connaît. 1956 : les carnets que Louis Lachenal a tout juste terminé d'écrire avant sa mort sont publiés de manière posthume, entièrement revus et coupés par Maurice Herzog lui-même, qui donne de Lachenal l'image d'un fou. 1996 : Michel Guérin, un an après la création de sa maison d'édition, publie la version non censurée des Carnets du vertige de Louis Lachenal en version illustrée. La famille Herzog intente un procès. Le livre est retiré de la vente. Aujourd'hui, il est temps de faire un pas de plus au-delà de la polémique, et d'écouter la belle voix « a cappella » de Lachenal. De l'Eiger à l'Annapurna s'approche au plus près du livre que Lachenal avait commencé à écrire dans les derniers mois de sa vie : tous ses textes, et seulement ses textes. Car leur puissance et leur beauté brute n'ont pas pris une ride. Ils seront accompagnés par un appareillage de notes, textes introductifs, et par des dessins et documents de l'auteur fournis par sa famille.

  • Ce livre retrace le parcours extraordinaire de Nadia Nadim qui a fui la guerre civile en Afghanistan pour rejoindre l'Europe.
    Réfugiée dans un centre d'accueil au Danemark, elle est rapidement remarquée pour ses capacités par le club de football local avant d'entrer dans le coeur des Danois à l'occasion des championnats d'Europe 2017.
    Après avoir joué à Portland et à Manchester City, Nadia déploie désormais tout son talent, son style original et son audace sans limite au Paris Saint-Germain. Elle suit également des études de médecine à l'université d'Aarhus. Sa détermination, sa force et sa mentalité de combattante en font un exemple pour toutes et tous. Dans son autobiographie, elle raconte son histoire hors du commun dans l'espoir d'inspirer les autres à poursuivre leurs rêves.
    Je suis plus rapide que les autres, et plus forte. Quand je suis absorbée par le jeu, je n'ai pas le temps de penser à ce qui m'est arrivé avant notre vie au Danemark. Sur le terrain, je suis comme toutes les autres, je ne suis ni pauvre ni réfugiée, je suis footballeuse.

  • Solo intégral

    ,

    • Guerin
    • 16 Avril 2019

    A l'occasion de cet exploit et de la sortie internationale du film événement Free solo, qui a remporté l'Oscar du meilleur film documentaire en février dernier, Guérin réouvre les pages de Solo intégral, biographie publiée en 2016. Jamais une édition n'a autant mérité d'être revue et augmentée : revue par le rêve, augmentée de l'inimaginable. Acte I : Solo intégral d'Alex Honnold est la fascinante confession d'un adepte de forme la plus spectaculaire de l'escalade : le solo intégral consiste à grimper sans corde et sans matériel. La chute est inévitablement sanctionnée par la mort. Alex est le plus doué de ces soloïstes. Vous allez dire « fou », « suicidaire » ? Dans ce livre autobiographique, Alex raconte le chemin qui l'a conduit à cette pratique et prouve que c'est l'exact contraire : il est un modèle de sang-froid, de lucidité, de raison. Lorsque nous avons traduit et publié la première édition du livre, en 2016, Alex était déjà une star aux États-Unis. Sur la scène du Grand Rex, il a tenu 2000 personnes en haleine par son charisme. Les lecteurs ont suivi. Solo intégral s'est vendu à ce jour à plusieurs milliers d'exemplaires..

    À la fin du livre, il passe en revue les défis susceptibles de l'inspirer et reconnaît penser au solo intégral d'El Capitan, joyau du Yosemite, en Californie, la plus grande paroi verticale du monde : 900 mètres de granit lisse, compact, minces fissures et écailles minuscules. Ceux qui en ont fait la première ascension dans les années 1960 y ont passé des semaines et ont planté des centaines de pitons. Un objet chutant de n'importe quel point de la paroi s'écrasera à son pied sans l'avoir touchée. Idem pour un corps. Acte II : Le 3 juin 2017, Alex Honnold a réalisé son rêve. En 3h56, sans corde, il a gravi la voie Freerider. « Le solo du siècle » ont dit beaucoup de connaisseurs. « Le plus dangereux jamais réalisé » a ajouté le National Geographic. Son ami Jimmy Chin l'a filmé, et a réalisé un film haletant "Free solo". Après l'ascension, Alex a repris la plume. Il a écrit deux longs chapitres pour raconter cette ascension d'anthologie, et le tournage. Deux chapitres qui justifient à eux seuls de replonger dans le destin hors norme d'Alex Honnold.

  • Son enfance derrière son père Joseph - lui aussi basketteur -, ses premiers pas en Europe, l'explosion de la NBA. Tout au long de son immense carrière. Kobe n'a jamais été un joueur facile à entrainer. Déjà à l'âge de 15-16 ans. il avait décidé qu'il voulait devenir le plus fort de tous les temps, et il était déterminé à atteindre son objectif. Après tout, s'il n'avait pas agi de la sorte, avec une détermination aussi obsessionnelle, Kobe n'aurait peut-être pas accompli tous les exploits qu'on lui connait, y compris ce match d'adieu sous forme de One Man Show, avec 50 tirs et 60 points au tableau d'affichage. Le dernier de ses nombreux records.

    Ce livre, plein d'anecdotes peu connues, nous raconte la vie et la carrière de l'inoubliable Black Mamba, depuis son enfance et ses années passées en Italie. Lorsque le très jeune prodige du ballon orange enchantait les spectateurs par ses dribbles pendant la mi-temps des matches joués par son père.

  • A 28 ans, le biathlète français est d'ores et déjà une légende de son sport mais aussi un des plus grands champions de l'histoire du sport français et le plus médaillé au sport d'hiver. Aussi précis au tir que rapide et endurant sur ses skis, le champion né dans les Pyrénées orientales s'est forgé au fil des ans un palmarès unique avec 2 médailles d'or et deux médailles d'argent aux JO d'hiver, 11 championnats du monde et 63 victoires en Coupe du monde.
    Et il va s'attaquer aux JO de Pyeongchang en Corée du Sud avec un appétit de géant. Dans ce livre qu'il a lui-même écrit, il revient sur les secrets de sa méthode, son rapport à la nature et n'élude pas les sujets qui fâchent comme les soupçons de dopage de ses adversaires russes.

  • Véritable phénomène planétaire des circuits automobiles, Lewis Hamilton est un recordman absolu : premier pilote de couleur à ce niveau de compétition, plus jeune champion du monde, il est, avec Schumacher, le pilote le plus titré de l'histoire de la Formule 1.
    Mais au-delà de son impressionnant palmarès, Lewis Hamilton est une énigme. Cette biographie dévoile la véritable histoire de ce sportif star dont la famille a émigré en Angleterre pour fuir la pauvreté.
    On découvre un homme souvent habité par le doute, meurtri par les humiliations racistes et que rien ne prédestinait à un tel succès. Un homme tout en nuances, adepte du véganisme, engagé pour la diversité, mais aussi jet-setteur et homme d'affaires redoutable. C'est le portrait intime d'un véritable champion. Authentique et vrai.

  • Ayant poussé la porte de la ferme « Les Gouttes » à Masbaraud-Mérignat, où Maria et Martial Poulidor sont métayers, Christian Laborde ressuscite l'enfance paysanne de Raymond, avec les bêtes et les arbres, les contes en occitan, et les Résistants que l'on ravitaille. Tout, dans cette enfance et ce pays, est beau et brutal, rude et merveilleux. La Creuse a donné à Raymond une force incroyable: il monte sur un vélo de fortune, et, le 2 août 1956, dans le Bol d'Or des Monédières, les disperse tous façon puzzle. Qui est donc ce coureur plus applaudi que moi, qu'on appelle La Pouliche ? demande, agacé, Louison Bobet ? C'est Raymond 1er. L'épopée vient de commencer.
    Les mots savoureux d'un Laborde affûté embarquent le lecteur chez Mercier, dans le bureau d'Antonin Magne où Raymond signe, en septembre 1959, son premier contrat, dans les bosses cambrées d'un Milan-San-Remo que Poulidor transforme, le 19 mars 1961, en Milan-San-Raymond, sur les pentes surchauffées du Puy de Dôme où il rendez-vous, le 12 juillet 1964, avec la légende et Jacques Anquetil, sur le bord des routes de France où des milliers de supporters s'agglutinent pour l'acclamer, dans les lacets du Pla d'Adet où il signe, le 15 juillet 1974, à 38 ans, un de ses plus beaux exploits sur le Tour...
    Poulidor by Laborde... un champion par un écrivain. Si la France était peuplée de Poulidor, elle roulerait en tête et sourirait.

empty