Voile

  • Loïck Peyron s'est attaché à dérouler pendant deux ans, à travers ce dictionnaire, les fils de sa carrière mais aussi à recoudre des destins oubliés ou passés sous silence. Peyron n'a jamais travaillé ni navigué en circuit fermé. Dès lors sa réputation, ses victoires, ses idées ont essaimé. Il est donc l'un des marins français dont la réputation a depuis longtemps dépassé les frontières hexagonales. Respecté tant en Nouvelle-Zélande, Australie, Suède, Grande-Bretagne que sur les côtes Est ou Ouest des États-Unis, il a couru sur tout ce qui flotte, des unités les plus lentes aux plus véloces. Il a connu le temps des pionniers des multicoques à la fin des années 70, les traversées en solitaire et les tours du monde en équipages. Ce dictionnaire amoureux est aussi un acte de foi d'un homme envers le large. Celle d'un ambassadeur accrédité auprès du large qui, après 42 ans, prendrait le soin de proposer au lecteur son appareil de vérité. Celui qui lui indique le nord magnétique.
    Remarquable conteur, doublé d'un vulgarisateur hors pair, Loïck Peyron est capable de contextualiser les dernières avancées technologiques, les rendre compréhensibles à tous, et en même temps, avec ses mots durcis par l'expérience, d'une manière déliée, de raconter les permanences d'une vie passée sur l'eau et toujours sous-tendue par l'objectif de la compétition.
    Ainsi à la fois sportif, certes, mais aussi remarquable récitant capable de faire reposer tout au long de ses 42 ans de carrière les grandes figures marquantes du large, telles Isabelle Autissier, Jean Maurel, Jean-Yves Terlain, Eric Tabarly, Mike Birch, Olivier de Kersauson et les auteurs qui l'ont marqué, notamment les Britanniques comme Cecil Scott Forester et Patrick O'Brian.

  • Ils se sont rencontrés sur les quais. Depuis, ils partagent leur vie et leur passion pour la course au large. Samantha Davies et Romain Attanasio ont pris part au Vendée Globe 2020-2021, ensemble mais en solitaire...

    Elle a appris la mer comme elle a appris à marcher, la voile est dans les gènes de la famille. Descendant de la montagne, il a tout appris seul. Ils sont différents, comme le jour et la nuit, avec un seul territoire pour se croiser : l'océan, leur troisième amour. Quand Sam part en course, Romain tient la maison et vit en tête à tête avec leur fils Ruben. Quand Romain part, Sam est la maman de Ruben, une maman inédite.

    Leur vie est une vague. Toujours recommencée. Sam a participé à deux Vendée Globe - en 2008 où elle a terminé 4e et en 2012. En 2016, c'est Romain qui s'est lancé. En 2020, ils sont partis ensemble en solitaire. Drôle d'expression qui en dit long, « ensemble, en solitaire », autrement dit séparés, adversaires, concurrents, mais ensemble par amour. Dans cette extraordinaire poursuite autour du monde entier, en solitaire, sans escale et sans assistance.

  • Quelles voiles porter, comment les régler, comment les réduire au besoin ?
    Comment accoster ou quitter le quai sans heurts ni sueurs froides ?
    Comment passer une nuit à l'ancre en toute sérénité ?
    Quels sont les signes permettant d'anticiper l'évolution du temps, et quelles influences locales le vent subit-il ?
    Comment choisir et suivre la route la plus sûre, mais aussi la plus rapide, ou la plus confortable ?
    Comment parer aux situations d'urgence ?
    Quel équipement pour son bateau, quelles procédures de maintenance pour la coque, le gréement, le moteur ?
    Comment vivre sa passion sur l'eau sans dénaturer l'univers marin ?

    Ce sont quelques-unes des questions, parmi de nombreuses autres, auxquelles le lecteur trouvera au fil de cet ouvrage des réponses précises et argumentées. Cette huitième édition du Cours des Glénans, qui depuis 1961 s'est imposé comme une référence pour les plaisanciers, est une refonte en profondeur et une mise à jour prenant en compte les récentes évolutions techniques, qu'il s'agisse des nouvelles ancres aussi bien que des développements de la cartographie électronique ou de l'accès à des données météo toujours plus fouillées.

    Rédigé dans une langue simple et accessible, abondamment illustré, le Cours sera un excellent outil d'apprentissage et de perfectionnement pour le débutant. Le marin averti y verra une véritable encyclopédie nautique, indispensable à sa pratique éclairée et à sa sécurité. Ce manuel aborde différents types de pratique, de la voile légère à la croisière hauturière, sans omettre les spécificités propres aux multicoques. On pourra non seulement le lire et le relire mais aussi, grâce à son plan très clair et à un index détaillé, le consulter à tout moment en quête de savoirs ou d'éclaircissements sur un point particulier.

    Fondée en 1947, l'association « Les Glénans » est la plus importante école de voile et de croisière d'Europe.

  • Le prodigieux développement de la voile de plaisance vu au travers d'une centaine d'images clés.

    Non, le yachting n'a pas été inventé par de riches oisifs soucieux d'en mettre plein la vue à leurs contemporains. Les sempiternels clichés de bateaux extravagants et de milliardaires à casquette cachent une histoire infiniment plus complexe, plus féminine, plus aventureuse, dont les plus beaux épisodes ont été écrits par des anonymes discrets et passionnés, inconditionnels des chemins de traverse.

    Ce sont eux qui nous guideront dans ces pages en compagnie d'images souvent inattendues - tableaux de peintres amoureux de la mer, publicités anciennes ou photos méconnues ravies de sortir enfin des archives. Il n'en fallait pas moins pour illustrer les innombrables facettes d'une voile de plaisance qui hésite toujours à se définir après plus de deux siècles d'évolution : sport, art de vivre, espace de liberté, ou raccourci vers le paradis ? Tout à la fois sans doute.

    Une histoire de la voile s'inscrit dans la même collection qu'Une histoire du ski (2019), Une histoire du secours en montagne (2018) et Une Brève histoire du surf (2017).

  • «Le Vendée Globe est à part. Il faut savourer d'y participer. Il faut apprécier à sa juste valeur le fait de le terminer. Il faut mesurer la chance de le gagner. Vous pourrez l'estimer à la lecture de ce livre. Elle est inouïe.» Armel Le Cléac'h.
    «En novembre 1989, dans les discussions de comptoir, on ne parlait pas compétition. On s'interrogeait pour savoir si les organismes allaient résister pendant quatre mois d'affilée, combien d'entre eux rentreraient entiers et, surtout, si tout cela était bien raisonnable...» Michel Desjoyeaux.
    DES MARINS HORS NORME, DES AVENTURES PALPITANTES, DES ANECDOTES PASSIONNANTES... UN ABÉCÉDAIRE REVU ET AUGMENTÉ, ILLUSTRÉ DE PHOTOS SPECTACULAIRES DE TOUS LES MOMENTS MYTHIQUES DU VENDÉE GLOBE DEPUIS SA CRÉATION. LA NOUVELLE ÉDITION MISE À JOUR DU LIVRE DE RÉFÉRENCE QUE TOUT LE MONDE ATTENDAIT SUR LA COURSE AU LARGE LA PLUS IMPITOYABLE JAMAIS IMAGINÉE !

  • La deuxième édition mise à jour de ce livre très pédagogique qui est le compagnon idéal des plaisanciers débutants. On y aborde les éléments constitutifs du voilier, les équipements individuels, la préparation à une croisière, les actions obligatoires avant de quitter le port, la météo, le matelotage, les manoeuvres au moteur et à la voile, les bases de la navigation, la sécurité à bord, la réglementation ou encore les règles du bien-vivre à bord. Un chapitre très pratique complète l'ouvrage avec des conseils concrets pour débuter, des adresses utiles, des explications sur la location ou l'achat d'un bateau... Le débutant y trouvera tout ce dont il a besoin.

  • Le manuel de base de tous ceux qui souhaitent se former à la navigation à la voile : la sécurité à bord, la structure du bateau, l'équipement, la mécanique, les cordages et les noeuds, l'entretien du bateau, la navigation à bord d'un dériveur, la navigation de croisière, la météorologie.
    Le livre de référence pour tous les amoureux de la voile, des débutants aux équipiers expérimentés. Plus de 100 photos et illustrations de pas-à-pas pour bien comprendre les techniques de la navigation à la voile. 

  • Le Vendée Globe est un événement sportif majeur en France. Plus qu'une simple compétition, c'est devenu un phénomène de société qui attire, tous les quatre ans, plus de deux millions de passionnés aux Sables-d'Olonne. En plus de la course réelle, ce sont pas moins de 450 000 apprentis navigateurs qui participent, en ligne, à la course virtuelle en solitaire, en famille ou entre collègues de bureau.
    A la veille de sa neuvième édition, en novembre 2020, Mon Vendée Globe remonte le temps depuis sa création en 1989, scrute les coulisses et les moments forts qui ont bâti sa légende, éclaire son histoire par de nombreuses anecdotes et s'interroge sur l'avenir de l'une des compétitions sportives les plus étonnantes de notre époque. Navigateur, marin-pêcheur, skipper, Denis Horeau a été le directeur de course de la première édition du Vendée Globe en 1989 et a repris ce poste de 2004 à 2016.
    Il a également dirigé plusieurs courses autour du monde, mais il se consacre désormais à la création de grands événements internationaux en faveur de l'environnement, qui mettent la créativité et l'intelligence humaines au service de solutions concrètes pour diminuer notre impact négatif sur la planète.

  • François Gabart est un marin professionnel pressé et un jeune homme impératif. Initié à six ans, globe-flotteur à dix, il a accédé à sa passion en accéléré, mais surtout fait ses classes avec une capacité d'adaptation rare. Une facilité souriante doublée d'une culture de la performance et d'un esprit d'entreprise qui font de lui un skipper à part. Lauréat d'un bac S, mention très bien, il a aussi très bien négocié ses études au sein de l'Institut National des Sciences Appliquées, l'une des meilleures écoles d'ingénieur de France. Avec toujours dans le coin de sa tête cette envie d'exceller sur l'eau, de participer à l'évolution de la voile de compétition, d'inventer de nouveaux bateaux.Vainqueur du Vendée Globe - l'Éverest de la voile - en 2013, à l'âge de vingt-neuf ans, François Gabart n'a cessé, depuis, de bousculer les lignes. Refusant de se répéter, de s'ankyloser, il a récemment mis à l'eau un nouveau trimaran révolutionnaire de trente mètres avec lequel il a remporté la Transat anglaise en attendant d'autres conquêtes et d'autres records... Modèle intergénérationnel, il détonne encore, en cultivant, sous ses allures de faux golden boy, une conscience citoyenne ouverte sur le monde et sur les autres.

  • 74 jours, 3 heures, 35 minutes et 46 secondes. C'est le temps qu'il a fallu à Armel Le Cléac'h pour boucler son troisième Vendée Globe.
    En accostant aux Sables-d'Olonne le 19 janvier 2017, le skippeur de 39 ans a battu de presque quatre jours le précédent record. Un exploit qui lui assure déjà une place de choix dans le panthéon de la voile française.
    Mais, rentré dans sa Bretagne natale, Le Cléac'h a aujourd'hui encore du mal à revenir sur terre. Vagues démentielles, bateau qui chavire, conditions de survie dantesques, tensions au sommet avec ses rivaux... il n'a rien oublié de la fureur du Vendée Globe.
    Il revient sur ses exploits dans Le Prix de la victoire.

  • Pourquoi un guide des voileuses ? Oser prendre la barre, késako ? Et quel intérêt de s'adresser aux femmes en particulier, et non pas à l'ensemble des pratiquants ? Forte de son expérience de coach, l'auteure part du constat que trop souvent encore les femmes sont réticentes, voire complexées de s'aventurer sur l'eau. Et une fois à bord, elles ne parviennent pas à prendre leur place ni à s'imposer. Il est plus que temps de lutter contre les idées reçues sur la voile : non ce sport n'est pas la chasse gardée des hommes, non il ne faut pas que des gros bras pour manoeuvrer un bateau. Son mantra : lancez-vous et faites-vous confiance. Émaillé de nombreux conseils à appliquer sans modération, ce guide de voile au féminin propose de vous accompagner dans votre pratique de la navigation, depuis la préparation utile avant d'embarquer, jusqu'au b.a.-ba pour bien vivre à bord, en passant par les astuces pour réussir vos manoeuvres au port et au large, et décupler votre puissance physique dans l'effort.

  • Le bel espoir la reconstruction Nouv.

    Beau livre de photos largement commentées sur le chantier de reconstruction du Bel Espoir, la goélette à trois mâts de l'association du père Jaouen (association d'aide à la réinsertion de jeunes en difficulté par la navigation).

  • Un manuel de voile complètement illustré et très innovateur quant au langage et structure. Le lecteur est imaginé, non pas comme un élève mais comme un membre de l´équipage, qui, en commençant par un simple noeud, avance à travers les manoeuvres et l´équipement de bord en réalisant une expérience unique dans la littérature de ce genre. Renonçant à quelques notions théoriques en trop, pour privilégier la manière dont se font réellement les choses sur un bateau. Le livre est entièrement écrit et illustré à la main, avec un style unique qui captive le lecteur qui ne s´aperçoit même pas des dizaines de notions qu´il reçoit et apprend, comme s´il était à bord, en train de tirer des écoutes et encaisser des seaux d´eau. Publicitaire, navigateur, Davide Besana est célèbre pour ses bandes dessinées sur la voile, il a navigué avec les plus grands skippers, de Sicouri, à Peyron, à Paul Cayard. Pour Editions Zeraq, il a publié Bêtisier Marin et 52 erreurs fatales à éviter dans un bateau.

  • La man?uvre facile en plus de 300 illustrations.
    Comment quitter le quai, comment envoyer les voiles, régler et barrer, virer de bord. Dès que le voiler largue les amarres, les questions fusent, et les réponses doivent être claires.
    François Chevalier décortique chaque mouvement à travers un voyage imaginaire où le plaisancier rencontre toutes les situations usuelles. Il s?adapte à un changement de direction du vent, puis cherche un mouillage pour se détendre. Il repart en se préparant à affronter le gros temps, se sort de situations difficiles. Enfin, il vient en aide à un voilier en difficulté, et finalement, rentre au port, et prépare son voilier pour le sortir de l?eau.
    Chaque man?uvre est complétée d?un bonus pour mieux appréhender le sujet. Quelques conseils et astuces vous aideront à progresser. Richement illustré, la clarté de l?explication vous aidera à comprendre les différentes phases d?une action que vous ferez aussi naturellement lorsque vous êtes en situation. Cependant, en voilier, l?erreur est vite difficile à gérer et les conseils pour s?en sortir ne manqueront pas alors d?être utiles.
    Grâce à cet ouvrage, partez sereins et réussissez vos plus belles man?uvres !

  • C'est l'histoire d'une famille, les Bourgnon, composée d'enfants turbulents et de parents prêts à l'aventure. Le père, Charles, qui n'a jamais navigué, vend sa boulangerie pour construire un voilier et embarquer autour du monde... Cette saga familiale racontée par Yvan, le cadet, est un hommage fraternel à Laurent, star de la voile de compétition, et deux fois vainqueur de la Route du Rhum. Leur vie d'aventures en haute mer raconte trente ans de courses au large et de folles équipées en trimaran. Une histoire forte, vécue comme un roman. À la disparition de Laurent en mer, Yvan est resté seul.
    C'est pour son frère qu'il témoigne.

  • Pour ses 40 ans, Le Chasse-Marée fait peau neuve. Le rythme de parution devient bimestriel (6 livraisons par an) et chaque numéro voit sa pagination augmenter de 40 pages. Cette nouvelle formule introduit de nouveaux rendez-vous comme les interviews et s?ouvre à de nouveaux thèmes comme les sciences, l'écologie ou l?environnement. Les rubriques « en savoir plus » qui concluent désormais chaque article permettent aux curieux d?aller plus loin. Dans le même temps, nous avons également voulu que cette nouvelle formule soit plus aérée pour être encore plus agréable à lire tout en valorisant davantage ses illustrations. 

  • Voici l'histoire peu ordinaire d'un homme né sans main gauche qui décida un jour de devenir marin professionnel. Damien Seguin sera au départ du prochain Vendée Globe en 2020.

    Damien a toujours su ce qu'il voulait faire de sa vie. La preuve : ses deux titres aux JO d'Athènes et de Rio, ses trois Route du Rhum accomplies entre 2010 et 2018, sa victoire dans le Tour de France à la voile en 2017 démontrent bien que le handicap n'est pas une anomalie mais peut être un formidable moyen d'insertion pour les jeunes.

    Champion, avec le souci de la transmission, il a créé l'association « Des pieds et des mains » qui continue avec lui le combat sur tous les pontons pour rendre la voile accessible. À l'instar de son père, guide de haute montagne, Damien est un véritable meneur pour ces sportifs handicapés, en même temps qu'il est devenu un exemple à suivre pour n'importe quel marin valide.

    Son histoire est peu banale, puisqu'elle va trouver un accomplissement avec son engagement dans le Vendée Globe en 2020, l'Everest de la voile. Faire le Vendée à une main, un défi fou ? Non, juste une course qui s'inscrit dans la logique du personnage, drôle et attachant, courageux et professionnel, méticuleux et ambitieux.

  • Héros du Vendée Globe 2020, terminant 4e de la course, Jean Le Cam a plus que jamais marqué les esprits par ses prouesses en mer. L'attachement et l'engouement du public pour ce navigateur au caractère unique se sont aussi révélés par le succès des dessins humoristiques d'Emmanuel Guiavarc'h, partagés chaque matin de la course sur les réseaux sociaux. Des dessins inspirés par les vidéos embarquées de Jean, mais aussi par l'évolution du classement, la météo ou encore l'actualité « terrienne ».
    Après le succès de l'édition 2017 (Le Vendée Globe de Jean Le Cam en 80 jours, 3 000 exemplaires vendus), le trio Manu Guiavarc'h/Jean et Anne Le Cam se reforme pour proposer la compilation de ces illustrations retraçant l'épopée 2020 du roi Jean. Enrichis des commentaires du couple, on y trouvera également quelques révélations d'après course (lors de conférences de presse, interviews, mais aussi dans l'entourage proche).

  • Un petit canot voile-aviron croise un trois mât barque, un thonier de Groix côtoie un 12 m JI de la Coupe de l?America, une grande barque basque navigue bord à bord avec une pinasse d?Arcachon et une yole des îles Shetland, un Vaurien salue une gondole vénitienne? les voiles rouges, ocres ou cachous égayent la « petite mer » et les dix flottilles poursuivent, chaque jour, leurs rondes inlassables de port en port.
    Toutes les communes riveraines et plus de 3 000 bénévoles sont mobilisés pour organiser, aider et accueillir voiliers et équipages. Aux escales du soir c?est la fête en musique et en chansons à la lumière des projecteurs, sous le beau ciel du mois de mai.
    C?est le ballet quotidien de centaines de bateaux, pour la plupart traditionnels et en bois qui fait la magie de l?événement. Ce livre vous fait revivre les riches heures de la Semaine du Golfe et vous livre même certaines coulisses de son organisation.
    Vous partagerez ainsi tout un pan de cette magnifique aventure collective dans l?incomparable théâtre de nature et de paysages marins du golfe du Morbihan.

  • Régater est un sport complexe qui nécessite de maitriser un voilier dans ses aspects techniques et physiques, qui demande aussi une analyse intellectuelle importante. Comprendre les règles du jeu, savoir les utiliser pour ne pas faire la faute qui va vous faire perdre le bénéfice de vos autres qualités, ou pour savoir profiter des fautes de vos adversaires fait partie de l'?analyse des situations de régate au contact.
    Le livre propose quarante exemples concrets illustrant les différentes  d?une régate : le départ, le bord de près, le passage de la marque au vent, le bord de portant, le passage de la marque sous le vent et la ligne d?arrivée. Résumés des faits, analyses critiques de la situation, attitude à tenir devant un jury, conclusions tactiques? sont traités avec beaucoup de précision et accompagnés de dessins pour une meilleure compréhension.Il  explique aussi les nouvelles règles applicables à partir du 1er janvier 2021 jusqu?au 31 décembre 2024.

  • Le Chasse-Marée parcourt toutes les mers du globe, à la rencontre des femmes et des hommes qui y vivent, qui en vivent,qui s?en inspirent? Cette revue de référence est une véritable encyclopédie.

  • éternel Tabarly

    Daniel Gilles

    • Chene
    • 13 Juin 2018

    «  À Éric, mon mari, mon amour, parce que les Français le considéraient comme un membre de leur famille. Parce que, en apprenant son départ, ils ont pleuré comme on pleure l'un des siens. Nous avons fait cet album qui raconte la vie de celui que tous chérissaient et respectaient : ne se donnant jamais en exemple, il était devenu, pour beaucoup, le guide que l'on suit pour sa sagesse, sa droiture et sa simplicité amicale. Non pas un livre, mais un album aux photos simplement légendées, que l'on feuillette avec tendresse et nostalgie, souriant parfois au détour d'un cliché. Un album pour rappeler que celui dont nous avions fait, depuis tant d'années, une figure de légende, se voulait être un homme, tout simplement. » Jacqueline Tabarly

  • Depuis 1981, Le Chasse-Marée pa rcourt toutes les mers du globe, à la rencontre des femmes et des hommes qui y vivent, qui en vivent, qui s ?en ins pirent? Cette revue de référence es t une véritable encyclopédie.

empty