• Cet ouvrage est la réédition augmentée de Vivre(s), un recueil des recettes inspirées du potager de mon papa, comme une injonction qui résume ma philosophie de vie, savourer chaque moment, regarder le quotidien avec poésie et partager ces instants savoureux. Mon père a hérité de ma grand-mère, maraîchère, d'un indéniable talent pour faire prospérer son potager. J'aime déambuler pieds nus dans les sillons, pour me ressourcer, trouver l'inspiration.

    Cet ouvrage est aussi une invitation pour un autre mode de vie, joyeux et optimiste. Même si ce livre n'est pas un manuel de jardinage, il donne envie de cultiver un potager, même miniature en appartement ! Découvrez plus de 80 recettes colorées, pétillantes, qui titillent les papilles. En bonus, les astuces de mes pique-niques dans le train qui suscitent tant d'enthousiasme (#mespiqueniquesdansletgv sur Instagram).

  • Cuisiner c´est écolo! Ah! éditions continue sa quête de l´enseignement ludique avec cette fois l´art de bien manger. Fée de l´art de métamorphoser les épluchures, marieuse de saveurs avec toujours une touche insolite, Sonia Ezgulian offre une cuisine spontanée, toujours inventive et en quête de perfectibilité. Cette fois c´est pour les petits qu´elle invente des recettes anti-gaspi !

  • L´aubergine est un incontournable de l´été. Présente sur tous les étals de marché, elle prend une multitude de forme et de couleur pour séduire les petits comme les grands. Grâce à ce carnet de recettes, les gourmands trouveront de nombreuses manière de cuisiner leurs aubergines, dans un plat chaud, une entrée froide et même dans leur desserts. L´auteur nous offre par la même occasion un tour du monde culinaire autour de ce produit si particulier au multiples facettes. Cuisinée à l´indienne, à l´italienne ou à la libanaise, l´aubergine saura séduire toutes les papilles.

  • Surprenez vos palais endormis ! Les épices viennent souligner les saveurs d´un plat, réveiller les notes douces d´une recette ou jeter un voile d´exotisme sur une préparation classique. Sonia Ezgulian a concocté des recettes parfumées et savoureuse, autour d´une trentaine d´épices et d´aromates. De quoi réveiller votre quotidien !

  • Auteur de Sardines dans la collection L'ouvre-boîte, Sonia Ezgulian est aussi à l'origine des dix recettes sur la sardine. Véritable profession de foi pour cette cuisinière, la sardine, dix façons de la préparer réhabilite sa 'chère protégée' dont les 'chairs délicates si longtemps boudées par les virtuoses des fourneaux se prêtent volontiers à toutes les imaginations'.


    Les dix recettes - Tartelettes à la sardine fraîche - Rillettes provençales - Beignets de sardine soleil-levant - Bayildi d'aubergines aux sardines - Sardines farcies à la ratatouille - Sushi de sardines - Tartare de sardines - Saltimbocca de sardines - Hachis Parmentier de la mer - Spaghetti comme à Palerme

  • « Je dédie ce titre à Hélène Samuel, directrice du restaurant Café Salle Pleyel, qui doit toujours écouler le stock impressionnant de pistaches qui subsiste dans les réserves du restaurant où je fus le premier chef-invité en 2007.
    J'aime la pistache sous toutes ses formes ; nature, grillée et salée, transformée en pâte, en poudre, etc. Elle est pour moi grande source d'inspiration. »

  • Le pre­mier trésor du Pays Basque est sa géogra­phie toute par­ti­culière qui lui pro­cure un très large éven­tail de pro­duits de la mer (thon rouge, anchois, lou­bine, piba­les), et du ter­roir (des agneaux somp­tueux, des porcs qui feront de belles char­cu­te­ries , des fro­ma­ges de caractères, des fruits gorgés de soleil ). Inspirées des influen­ces espa­gno­les d'une part, gas­connes et béarnai­ses d'autres part, les côtes bas­ques ont aussi été les points de débar­que­ment des mer­veilles du Nouveau-Monde : les piments, le cho­co­lat, la pomme de terre et tant d'autres pro­duits qu'on retrouve désor­mais quo­ti­dien­ne­ment dans la cui­sine. La cui­sinière basque par son ingéniosité et sa générosité mêle les pro­duits de la terre avec ceux de la mer pour des repas qui sont tou­jours une fête, un kaléido­scope de cou­leurs et de saveurs.

  • Concoctez des confitures à déguster et à partager au rythme de vos récoltes ou de votre marché. Confitures de fraises à l'eau de rose ou potimarron à la vanille, marmelade de pamplemousses roses ou gelée de groseilles et framboises, retrouvez dans ce carnet manuscrit illustré des recettes transmises de génération en génération aussi audacieuses et que savoureuses.

  • "Les milliers de perles lactées du nuage de lait se mêlent et s'évanouissent dans le bouillon clair en virevoltant gracieusement. Soudain la tempête se calme dans le bol et invite à porter le délicieux breuvage à ses lèvres." Sonia Ezgulian

  • Célébrez l'automne et l'hiver avec des recettes faciles, savoureuses et inventives.

    Risotto mousserons et butternut, velouté de céleri et raisins au balsamique, bagel kiwi-saumon fumé, parmentier de céleri-châtaignes aux champignons, hoummous de chou-fleur à la grenade ou encore tartelettes figues...Découvrez avec gourmandise une cuisine originale respectueuse des cycles de la nature.

    Savourez près d'une soixantaine de recettes consignées dans ce carnet manuscrit et illustré, au charme délicieusement vintage.

  • Pour ce troisième opus de ricochets de cuisine, après les « Épluchures » et les « Déchets », je voudrais rendre hommage à ma grand-mère Marie-Victorine, auvergnate, reine de la cuisine ménagère économe. Une image revient souvent à mon esprit : une grande table de cuisine, rustique et austère, un tiroir tout au bout qui contenait un gros pain et un couteau. À la fin de chaque repas, les petits morceaux, la mie et les miettes de pain étaient poussés vers ce tiroir pour attendre leur sort. Les plus gros éclats de pain bien noirs étaient réservés pour la soupe de pommes de terre, les miettes servaient à épaissir les jus de viande et la mie se glissait dans de nombreuses préparations de gâteaux. Cette ingéniosité culinaire m'inspire de plus en plus au fil des années, je m'attache toutefois à ajouter un défi supplémentaire à mes reconversions de restes de cuisine : rendre le plat du lendemain encore plus élégant que celui de la veille !
    Vade retro ragougnasse et galimafrée, ma cuisine des restes est aussi digeste pour les papilles que pour les yeux !

  • Sept ans après la parution de « 6m2 de cuisine, chroniques extraordinaires d'un restaurant ordinaire », un recueil de nouvelles qui retracent son parcours de journaliste qui abandonne sa carrière pour devenir cuisinière et ouvrir un restaurant à Lyon, Sonia Ezgulian récidive et raconte cette fois-ci ses expériences de cliente de restaurant.
    Chaque chapitre de ce nouvel opus de la collection «Mise en appétit» évoque des anecdotes drôles, insolites, loufoques et se termine par des recettes détaillées.
    Les histoires sont ponctuées de 40 recettes signées Sonia Ezgulian et aussi Paul Bocuse, Michel Troisgros, Eugénie Brazier, Floriant Rémont, Connie Zagora... 250 g de croustillantes histoires de tables à déguster !

  • Sonia Ezgulian vous guide à travers Lyon et vous fait découvrir les adresses les plus appétissantes de la capitale des Gaules.

    Où se nourrir à proximité des grands monuments ? Où boire un verre ? Où déguster les spécialités locales ? Grâce à un pliage original et exclusif, vous visualisez d'un seul coup d'oeil le plan et les informations sur les adresses sélectionnées sans avoir à tourner et retourner la carte.

    Complet comme un guide et pratique comme une carte, Le Voyageur Affamé vous fait découvrir la gastronomie d'une ville afin d'en comprendre les spécificités et les habitudes alimentaires. Reflet de leurs pratiques sociales, l'alimentation révèle, en effet, la manière de vivre d'une ville et de ses habitants.
    />
    Affamé de découvertes, de rencontres et de connaissances, le voyageur dévore la ville tous les sens en éveil.

  • Depuis toujours, la sardine est l'ingrédient fétiche de Sonia Ezgulian. Ce petit poisson populaire aux éclats argentés traîne dans son sillage une telle quantité d'anecdotes qu'on devrait lui élever une statue au Panthéon de la gourmandise. La sardine en boîte était de toutes les grandes expéditions, de celles de Napoléon en Russie, de Charcot en Antarctique.
    La modeste sardine avait aussi ses entrées dans le grand monde où elle côtoyait fièrement le caviar, au XIXe siècle, à la table des Tsars et à bord des prestigieux paquebots transatlantiques, avant qu'elle ne change radicalement de registre au XXe siècle en devenant le plat providentiel des fins de mois difficiles.
    Ce destin hors du commun ne doit pas nous éloigner de l'essentiel : la sardine, fraîche ou en boîte, est un véritable ingrédient de gastronome qui se prête à toutes les interprétations.
    Ce carnet de cuisine est ponctué d'anecdotes historiques, propose environ 35 recettes pour mettre en scène toutes les facettes de ce joyeux poisson.

  • Le répertoire gastronomique de l'oeuf est vaste. Incontournable, il tient ici la vedette dans ce carnet manuscrit de recettes aussi savoureuses qu'innovantes. Poché, au plat, en neige, frit, mariné, cocotte, nuage. Explorez et revisitez les classiques tout en découvrant de nouvelles façons de sublimer cet ingrédient aussi bon marché que savoureux !

  • Recettes gourmandes pour amoureux est un recueil manuscrit de petits plats élaborés pour deux tourtereaux.
    Des recettes à savourer un peu, beaucoup, passionnément ou à la folie !
    Le coeur bat, l'eau nous vient à la bouche et les papillons dans le ventre ressemblent de plus en plus au tumulte d'un estomac creux. Si certains peuvent se contenter de vivre d'amour et d'eau fraîche, ce n'est pas le cas de tous. Quoi de plus fabuleux que de faire prendre la sauce en s'agitant derrière les fourneaux ?
    Plutôt que des poèmes indigestes, rien de mieux qu'une ode culinaire pour faire éclore l'émoi ou raviver une flamme. Oubliez les philtres d'amour, prenez votre proie par les sentiments en lui concoctant des mets ensorcelants.

  • Si l'on fait abstraction d'une certaine cuisine mondialisée que l'on pourrait presque qualifier de hors-sol, il n'est de lien plus intime que celui qui unit la gastronomie à la terre.
    Ce n'est pas un hasard si, éloigné de chez lui, l'homme nostalgique cherche le réconfort dans la cuisine de sa terre. C'est précisément parce que les traditions culinaires plongent leurs racines au plus profond des terres qui les nourrissent que l'homme plonge ses mains dans celle qui nourrit les siens.

  • Fruit aux vertus insoupçonnées, la tomate n'a pas à rougir de son succès. Dans ce carnet manuscrit illustré savourez des recettes étonnantes et gourmandes : macarons tomate chèvre, ketchup de tomates Orange Queen, sucettes de tomates cerises caramélisées...
    Orange, verte, zébrée, rouge, cornue, ronde, allongée, grosse ou petite, croquez cette « pomme dorée » de toutes les couleurs et sous toutes ses formes !
    Les recettes se déclinent en quatre parties : « tomates à croquer » dans des plats frais, où la tomate se déguste principalement crue ; « tomates anciennes » à (re)découvrir où les Evergreen, Noire de Crimée et autre Orange Queen qui s'affichent de plus en plus sur les étals des maraîchers sont célébrées. Dans le grand chapitre « tomates à mitonner », l'auteur laisse libre court à son imagination. Et enfin, le chapitre « tomates en pots » propose plusieurs façons de conserver les tomates salées ou sucrées.

  • En Provence, on aime faire gaudinette (des petits repas joyeux) avec des mets simples comme de l'aïoli avec des tranches de pain, des olives et quelques jaunes (pastis) bien frais. Et l'on sait sortir les petits plats dans les ragoûts de truffes du Ventoux ou les treize desserts de Noël. Les plus bésuquets (difficiles à nourrir) n'y résisteront pas !

  • En 2003, Sonia Ezgulian écrit pour la revue Omnivore une série d'une douzaine de chroniques.
    6 m2 de cuisine retrace son parcours de journaliste qui abandonne sa carrière pour devenir cuisinière et ouvrir un restaurant à Lyon aux côtés de son mari, Emmanuel Auger, photographe. Pour les éditions de l'Epure, Sonia Ezgulian prolonge ses confidences et met en scène avec humour ses clients, héros d'anecdotes rigoureusement vraies, amusantes, surprenantes, stupéfiantes et même parfois effrayantes.
    Chaque chronique est associée à une recette inscrite à la carte du restaurant Oxalis entre 1999 et 2006. Nouvelles, contes ou chroniques, les menus récits de la collection Mise en appétit livrent autant de plaisirs de bouche que de mots d'estomac. Sous forme de souvenirs, d'anecdotes et de fictions, chaque auteur y dévoile de subtiles, drôles et émouvantes liaisons entre mots et mets...

  • Des radis, il en existe trois grandes familles : le daïkon long, conique et blanc, qui vient d'Asie, le noir, long et trapu, originaire d'Europe de l'Est et le petit, appelé aussi radis de tous les mois, dont la couleur diffère selon la variété.
    Il serait dommage de cantonner ce fier représentant de la famille des crucifères à des missions apéritives - bien que le radis croquant avec un peu de beurre ou un peu de fleur de sel soit un pur moment d'extase - car le radis est avant tout un légume-racine qui s'accommode de multiples façons et surtout mérite de s'essayer dans différentes cuissons.
    Et là croyez-moi, parole de gourmande, il y a de la virtuosité dans l'air !

    Sonia Ezgulian Les dix recettes.
    - Crème de radis au mascarpone.
    - Linguine aux fanes de radis.
    - Salade d'asperges et de radis grillés.
    - Compotée de lapin aux deux radis.
    - Rillettes de radis et de thon en boîte.
    - Rémoulade de daïkon et de crabe.
    - Radis beurre, mais quel beurre !
    - Chou rouge émincé et radis au vinaigre.
    - Tartelette aux radis, chèvre frais et herbes du potager.
    - Caille et radis glacés au gingembre.

  • Du Moyen-Orient, à l'Europe de l'Est, de l'Espagne andalouse au, Maghreb en passant par l'ancestrale communauté juive d'Ethiopie ou celle d'Ahmedabad en Inde, la cuisine juive se compose d'influences multiples. Sonia Ezgulian a recueilli des recettes pour chaque fête du calendrier : les tzimès de Rosh Hachana, le pain azyme pour Pessah, les délicieux makrout d'Hanouka. Des photographies illustrent ces recettes authentiques à base de produits kascher pour découvrir ou redécouvrir la tradition de la cuisine juive en toute simplicité.

  • Fondue savoyarde, croûtes au Morbier, rouzole et ragoût d'agneau des bergers des Pyrénées, pain perdu aux fruits des bois, liqueur aux bourgeons de sapins, saucisses comtoises, rosbif de Fin Gras du Mezenc, purée au Beaufort... plongez au coeur de ce terroir unique à travers des recettes traditionnelles mais aussi surprenantes. Les alpages et estives sont des terres de saveurs. Les charcuteries préparées pendant l'hiver, te lait, la crème, le beurre et les fromages confectionnés chaque jour, la cueillette des fruits rouges et des herbes sauvages parsèment presque toutes tes recettes des montagnes (Alpes, Jura, Vosges, Pyrénées,..}.
    Des produits de qualité, faciles à décliner qui donnent des plats savoureux et gourmands.

empty